Quand on a des périodes de grosses chaleurs, voire de canicule, on s’appitoie souvent sur son sort en se disant que, décidemment, avoir la climatisation, ça ne serait pas du luxe. Puis il y a ces moments où on se dit que la climatisation c’est n’importe quoi parce qu’on est certain que c’est à cause de ça qu’on a attrapé un mauvais rhume. Bref, comme toujours, on n’est jamais content, mais ça on commençait à s’y habituer.

Toujours est-il que la climatisation existe, et qu’il existe même la climatisation révsersible.

CLIMATISATION : DEFINITION

Climatiser, c’est traiter l’air afin de le rafraîchir, en cas de forte chaleur, notamment. Mais la climatisation dite réversible permet également de réchauffer l’air en période de grand froid. Ainsi, une climatisation, quel que soit le procédé technique fonctionne toujours suivant les mêmes principes : la filtration et le transfert de chaleur. Ca transforme et diffuse l’air.

LA CLIMATISATION REVERSIBLE

Comme dit précedemment, une climatisation réversible , c’est ce qui permet non pas de refroidir l’air, mais de le réchauffer. En hiver, le climatiseur devient donc une pompe à chaleur, atout non négligeable. C’est un système qui utilise essentiellement les ressources naturelles pour fonctionner, puisqu’il puise dans l’air toute l’énergie nécessaire à l’émission de chaleur. C’est un fluide qui diffuse la chaleur au contact du froid, et la fraîcheur au contact du chaud. Au final c’est un appareil utile et économique, à la fois l’été et l’hiver.

Pour un fonctionnement optimal, il est cependant nécessaire d’en avoir un dans chacune des pièces de la maison.

Source : climatisationreversible.net