La prime pour l’emploi est attribuée au foyer fiscal dont au moins l’un des membres exerce une activité professionnelle et dont les revenus ne dépassent pas un certain montant.

C’est un crédit d’impôt dont le montant est soit automatiquement déduit de l’impôt sur le revenu à payer ou versé directement par le Trésor Public.

Les conditions pour en bénéficier sont au nombre de trois. Vous devrez exercer une activité professionnelle à temps plein ou partiel ; avoir un revenu fiscal de référence inférieur à un certain montant et avoir des revenus d’activité ne dépassant pas certaines limites.

Pour le calcul de la prime pour l’emploi 2011, le revenu fiscal de référence 2009 ne doit pas dépasser :

  • 16251 euros pour les célibataires, veufs ou divorcés
  • 32498 euros pour les personnes bénéficiant d’une imposition commune.

Les revenus d’activité ne doivent pas être inférieurs à 3743 euros et ne doivent pas dépasser 17451 euros.

Le montant de la prime pour l’emploi est indiqué sur votre avis d’imposition.

S’agissant de son calcul, une différence est faite selon que la prime est versée à une personne seule ou un couple dont une seule personne travaille.

Pour une personne seule ou un couple dont les deux membres travaillent la prime sera égale à 7,7% du revenu d’activité si le montant est compris entre 3743 et 12475 euros. Au-delà de cette somme et jusqu’à 17451 euros, la somme sera égale à 19,3% de la différence entre la limite maximale et le montant du revenu d’activité.

S’agissant d’un couple dont une seule personne travaille le découpage est le même que pour les couples bi-actifs ou les célibataires mais il est majoré de 83 euros. Pour la tranche supérieure le taux sera de 5,1%.

Il existe de nombreux simulateurs de calcul sur internet pour vous aider à déterminer si vous êtes éligibles à la prime pour l’emploi.