Il arrive que parfois, on se retrouve face à soi-même, en se disant "Et maintenant, je fais quoi ?". Ce n'est pas étrange, ce n'est pas anormal, c'est juste une étape de plus à franchir. Vous avez peut-être le sentiment de tourner en rond, d'avoir vu tout ce que vous aviez à voir, et du coup vous trépignez parce que quelque chose vous attend quelque part, mais vous n'arrivez pas vraiment à savoir quoi. Et s'il était temps de passer la vitesse supérieure ? Et si, maintenant que vous maîtrisez votre métier à la perfection, maintenant que vous en connaissez les ficelles, les difficultés, les avantages, et les inconvénients, et si, maintenant, vous deveniez formateur ? Ah, je vous vois déjà faire les gros yeux, mais oui, ça peut être une évolution de poste comme une autre. Moins connue, peut-être.  Moins prisée, sans doute : mais pourquoi pas ?

LE ROLE DU FORMATEUR

Le rôle du formateur n'est pas vraiment, au sens propre, de formater, vous l'aurez deviné. Non, le formateur est là pour transmettre à d'autres adultes en situation professionnelle un savoir et un savoir-faire spécifiques à un métier donné. Il est là pour leur permettre d'apprendre à s'adapter, à être autonome et efficace en un minimum de temps. Dans une entreprise, c'est lui qui prend les nouveaux embauchés sous son aile, lui aussi qui assure la formation continue. Il peut être amené à gérer une équipe, et doit sans cesse pousser les apprenants à utiliser les nouvelles technologies – dont il doit évidemment être au fait.

En école, le rôle du formateur est le même, à la différence près qu'il est chargé, clairement, de former des élèves à un métier futur. Ils n'évoluent pas au sein même de l'entreprise. Mais le profil reste le même.

POUR ETRE FORMATEUR, IL FAUT …

  • Apprécier le travail en équipe
  • Etre pédagogue
  • Etre à l'aise devant un public
  • De l'autonomie
  • Une grande capacité d'adaptation
  • Une maîtrise de l'outil informatique et des nouvelles technologies
  • De l'assurance

UN PROFIL, UN PARCOURS

La méthode à appliquer pour être formateur en école varie évidemment selon le parcours scolaire et étudiant de chacun.

  • Vous avez une formation technique (boulangerie, boucherie, coiffure, charcuterie) : il vous suffit d'un CAP et de cinq année d'expérience professionnelle pour postuler dans un Centre des Apprentis, comme l'AFPA. Un autre centre, le GRETA, demande de justifier de deux ans d'études post-bac pour enseigner à des CAP, des BAC ou des BTS.
  • Vous avez une formation généraliste : vous devez posséder un bac +3 pour postuler dans un centre des apprentis.

A SAVOIR

Pour enseigner dans des grandes écoles, un bac +5 est le plus souvent de rigueur.
Si vous souhaitez devenir formateur en insertion, il vous faudra justifier d'un bac +3 ou +4 selon les établissements, à compléter par une formation délivrée par l'AFPA.

Etre formateur nécessite une réelle envie de transmettre son savoir.