Quand on ne saisit pas tout à fait la différence entre deux termes, on en cherche parfois la définition sans bien comprendre toutes les subtilités. Chez Dismoicomment on fait la recherche à votre place et on vous explique tout.

AFFACTURAGE

On appelle affacturage une technique de recouvrement de créances que les entreprises appliquent pour sous traiter la gestion à un établissement spécialisé appelé affactureur. Ce procédé a longtemps été mal vu, puiqu'il était la plupart du temps utilisé par les sociétés qui avaient de lourds problèmes financiers. Mais aujourd'hui, tout s'est modernisé, et c'est devenu une technique à la fois d'externalisation des tâches de l'administration, d'assurance et de financement.

L'affacturage ne concerne que des relations d'entreprise à entreprise, les particuliers ne sont pas concernés. Le plus souvent, ce sont les jeunes sociétés qui ont recours à l'affacturage.

L'affacturage recouvre trois sortes de prestations différentes, qui peuvent ou non être gérées par l'entreprise. :

  • Recouvrement du poste client : dans ce cas, l'affactureur est chargé de gérer à la place de son client tout ce qui concerne les factures, les débiteurs qui ont un retard de paiement, ou encore les encaissements et les contentieux. C'est véritablement un service.
  • Le financement de la trésorerie : le rôle de l'affactureur, dans ce cas, est d'avancer le montant des créances. C'est cette fois ci un crédit, et le montant qu'avance l'affactureur peut représenter entre 85 et 95% des créances cédées. Evidemment, cela peut se modifier selon la connaissance que l'affactureur a de ses créanciers.
  • L'assurance crédit : le factureur dans ce cas a pour rôle de garantir le paiement de la créance, donc le risque pèse cette fois sur le catureur et non sur l'adhérent en cas de non paiement du débiteur.

On commence aujourd'hui à entendre parler de l'affacturage inversé. Ca reprend les idées principales de l'affacturage, mais cette fois, l'initiative est au débiteur.

ASSURANCE CREDIT

L'assurance crédit, comme nous venons de le voir, est donc une partie de l'affacturage, de ce fait, les deux termes ne sont pas tellement opposés mais complémentaires, bien évidemment.

Comme nous l'avons vu, dans le cas de l'assurance crédit, le factureur dans ce cas a pour rôle de garantir le paiement de la créance, donc le risque pèse cette fois sur le catureur et non sur l'adhérent en cas de non paiement du débiteur.

Téléchargez : Vuze to go !