Sans tomber dans ce que certains considèreraient comme de l'excès, la musculation a quand même des bienfaits que nulle ne peut nier. On peut tous, chez soi, se muscler un petit peu les cuisses, les abdominaux, les fessiers, les bras, ou que sais-je encore, et ce, avec ou sans matériel sophistiqué. Mais pour ceux qui ont sauté le pas, alors chez vous, il y a peut-être un vélo d'appartement, un step, une barre de musculation, ou encore un rameur.

Utiliser des outils de la sorte sans savoir comment ils fonctionnent exactement peut-être dangereux. En effet, mal utiliser un objet de musculation, c'est prendre le risque de vous blesser, en sollicitant un muscle qui n'est pas supposé l'être. Alors aujourd'hui, parce que vos petits corps musclés nous sont précieux, nous allons voir comment bien utiliser un rameur.

UN RAMEUR, A QUOI CA SERT ?

Alors mesdames, je vous arrête tout de suite. Ne vous attendez pas à voir débarquer chez vous un gars méga sexy dans une petite combinaison moulante qui mettra ses muscles saillants en valeur. Non, non, vraiment, ce dont je vous parle n'a rien à voir, rien du tout puisque ce n'est même pas humain. Il s'agit d'une machine qui permet de vous muscler différents muscles. Un rameur, en effet est dit cardio-training, et il vous permet de tonifier le haut et le bas du corps.

Evidemment, le nom de l'engin n'a pas été choisi au hasard, puisqu'il vous permet de reproduire les gestes des rameurs en exercice. Généralement, il mesure approximativement 2,50 mètres de long, et 65 cm de large, et est équipé de deux rames et de deux pédales coulissantes. En gros, vous devez ramer avec vos mains, tout en poussant avec vos pieds.

POUR UNE UTILISATION OPTIMALE

  • Avant l'exercice : mettez des vêtements amples, ainsi, vous éviterez au maximum le frottement contre la peau, et serez libre de faire les gestes que vous souhaiterez; munissez-vous de chaussures de sport, d'une serviette éponge, et n'oubliez pas d'ouvrir les fenêtres de la salle où vous allez vous entrainer, car ce n'est pas en plein exercice qu'il sera temps d'y penser. Echauffez-vous avec une série de 30, pour vous mettre en jambe, un peu d'étirements, et vous voilà fin prêt.
  • Positionnez-vous correctement : vos pieds doivent être solidement fixés dans les sangles de l'appareil, et vos jambes doivent être parallèles. C'est cette position que vous devrez conserver, quel que soit l'exercice que vous décidiez de faire.
  • Pour commencer, poussez sur vos jambes : automatiquement, la flexion de vos bras sera enclenchée. Puis, pour l'étape dite du retour, vous inversez, en ramenant vos jambes à votre buste. Lorsqu'ils sont tendus, les bras et les jambes ne doivent pas l'être totalement, et rester légèrement pliés, afin d'assurer la sécurité de vos articulations, et votre dos doit absolument rester bien droit tout au long de la séance. Gardez à l'idée que votre dos ne doit pas basculer vers l'arrière, pour la simple et bonne raison que ce sont vos bras qui fournissent et canalisent l'effort. Gardez les abdominaux contractés, les épaules au-dessus du bassin, et ne vous cambrez pas.

Utiliser un rameur n'a rien de complexe tant qu'on respecte quelques petites règles de base qui permettent de ne pas se blesser au cours des différents exercices. Alors… ramez, maintenant !